Champignons
à cultiver chez soi !

Le jardin dans l'assiette

Partagez

Les champignons font partie des légumes phares de la gastronomie française. Pour en avoir toujours à portée de main, cultivez-les à la maison ! Un moyen facile de se régaler de champignons ultra-frais !

A savoir

  • On en trouve partout et sous toutes les formes qu’il soit lyophilisé, surgelé ou le plus souvent en conserve. On peut aussi cueillir certaines espèces en forêt, au pied des arbres.
  • Le mycélium (partie végétative du champignon) est composé de filaments plus ou moins ramifiés : c’est la rencontre entre des filaments qui va donner naissance au sporophore que l’on appelle communément le “champignon”.

Les avantages de la culture en kit

  • On découvre le plaisir de cultiver soi-même : une satisfaction doublée du plaisir de regarder ses champignons pousser au quotidien, jusqu’à la récolte.
  • On les consomme ultra-frais, aussitôt cueillis.
  • Frais, le champignon conserve tous ses bienfaits nutritifs : il est plus riche en vitamines B et D, en minéraux, protéines et en anti-oxydants.
  • Ce mode de culture garantit une production sans pesticides ni fertilisants.
Envie de champignons frais toute l’année : c’est possible avec la culture en kit !

Mycélium, substrat, tout est dans la boîte : un vrai jeu d’enfants et une culture ludique, qui séduira toute la famille. Pour cultiver vos champignons, nul besoin d’un jardin potager ! Il vous suffit d’une cave, d’un garage, d’une remise, d’un balcon exposé à l’ombre ou même d’un simple placard. Le principe ? Se procurer un kit champignons prêt à l’emploi et se laisser guider. Chaque kit contient du mycélium, la partie végétale du champignon et dans la plupart des boîtes de culture, le substrat est même intégré.

Avant de démarrer la culture, Il faut simplement stimuler le mycélium par un rapide trempage. Les appétissants chapeaux vont peu à peu poindre comme par magie !

En respectant le mode d’emploi, vous avez toutes les chances d’obtenir un taux de récolte optimal. Avec une seule boîte, il est même possible d’enchaîner plusieurs récoltes (jusqu’à 3). Vous pouvez ensuite conserver vos champignons quelques jours dans le bas de votre réfrigérateur, dans une boîte en carton ou dans un sac en papier. Mais le mieux reste bien sûr de les déguster, aussitôt cueillis. Vous profiterez ainsi pleinement d’un mode de culture local garantissant une production zéro pesticides. Avant de les consommer, passez-les juste rapidement sous l’eau. Frais, sains et faits maison !

Démarrez votre culture de champignons

1. KIT PLEUROTES GRIS “RADIS ET CAPUCINE” Idéal pour faire pousser des pleurotes en quelques jours. Possibilité de cueillir 2 à 3 kg de champignons. Dim : 25 x 20 x 15 cm (599301). Existe aussi : les pleurotes rose et jaune 18,95 € - 2. KIT CHAMPIGNON CRÈME “ARCHIDUC” 3 récoltes espacées de 8 jours. 100 à 250 g de champignons par récolte. Le pot Ø 20 cm (621613). Existe aussi : kit champignons de Paris (621614) 9 € - 3. COUTEAU À CHAMPIGNON “OPINEL” Manche en hêtre verni naturel. Lame inoxydable et pliante. L. du manche : 10 cm. L. de lame : 8 cm (192524) 20 € - 4. MINI-KIT CHAMPIGNONS DE PARIS “RADIS ET CAPUCINE” Système breveté avec humidité régulée pour des champignons délicieux sous 4 à 6 semaines. Dim : 20 x 15 x 10 cm (626817) 12 € Existe aussi en grand modèle. Dim : 30 x 27 x 16 cm (294435) 17,95 € - 5. COFFRET CHAMPIGNONS Contient 160 fiches pratiques des espèces les plus répandues et un couteau pour les cueillir et les brosser. Éditions Larousse (629632) 17,95 €

Zoomsur les champignons
à cultiver chez soi !

Tendre et délicieux, le plus cultivé est le champignon de Paris (Agaricus bisporus). On le reconnaît à son chapeau bien rond, blanc ou blond (café au lait), qui a tendance à s’aplatir en vieillissant et à ses lamelles roses quasi invisibles. Le “blanc” est plus cultivé car il est moins sensible aux courants d’air. Vous préférez la fi nesse de goût des pleurotes (Pleurotus ostreatus), ces champignons au chapeau en forme de petite oreille? Parmi la quarantaine d’espèces, le pleurote en forme de coquille d’huître est plébiscité pour sa chair ferme et sa fraîcheur de sous-bois. À découvrir aussi le pleurote gris : identifiable à son chapeau soyeux, gris perle à gris velours, il développe une saveur originale, douce, presque sucrée, idéale avec le gibier.

Champignons farcis aux oeufs de caille

  • Pour 4 personnes - Difficulté : *
  • Préparation : 10 min. - Cuisson : 25 min.

- 16 champignons de Paris
- 16 oeufs de caille
- 2 c. à s. d’huile d’olive
- 1 petite botte de thym
- Sel et poivre du moulin

  • Préchauffez le four à 180 °C.
  • Rincez les champignons à l’eau claire et équeutez-les.
  • Retirez le pied ainsi que la partie centrale du champignon.
  • Disposez les champignons dans un plat allant au four, ajoutez quelques gouttes d’huile d’olive dans chaque champignon et enfournez pour une quinzaine de minutes.
  • Pendant ce temps, coupez en petits morceaux les parures des champignons puis faites-les revenir à la poêle dans un peu d’huile d’olive. Ajoutez quelques brins de thym.
  • Sortez le plat du four et remplissez chaque champignon d’un peu de poêlée au thym.
  • Cassez un oeuf de caille dans chacun des champignons et assaisonnez de sel et de poivre.
  • Enfournez pour 5 minutes (le blanc doit être cuit mais le jaune doit rester coulant).
  • Accompagnez de salade verte.

Risotto aux champignons et châtaignes

  • Pour 4 personnes - Difficulté : **
  • Préparation : 10 min. - Cuisson : 25 min.

- 1,5 L de bouillon de volaille
- 1 oignon jaune
- 300 g de riz pour risotto
- 15 cl de vin blanc
- 250 g de champignons de Paris
- 50 g de petites morilles
- 50 g de pleurotes
- 100 g de châtaigne en bocal
- 30 g de beurre
- 6 feuilles de sauge
- 50 g de parmesan en poudre
- 4 c. à s. de mascarpone
- Sel et poivre

  • Portez le bouillon à ébullition puis maintenez au chaud.
  • Émincez finement l’oignon, faites-le revenir dans un peu d’huile. À coloration, ajoutez le riz et poursuivez la cuisson jusqu’à ce qu’il devienne translucide.
  • Mouillez avec le vin blanc. Lorsque celui-ci est complètement évaporé, poursuivez la cuisson en ajoutant le bouillon louche par louche à mesure qu’il s’évapore.
  • Nettoyez les champignons de Paris et coupez-les en fines lamelles. Faites mousser le beurre puis ajoutez les feuilles de sauge. Saisissez les champignons dans le beurre de sauge jusqu’à ce qu’ils prennent une jolie coloration. Ajoutez les châtaignes puis poursuivez la cuisson quelques minutes.
  • Lorsque le riz est presque cuit, ajoutez le mélange champignons / châtaignes, assaisonnez de sel et de poivre et poursuivez la cuisson quelques minutes en ajoutant du bouillon si nécessaire. Dès que le riz à la consistance souhaitée, ajoutez la mascarpone et le parmesan en poudre et assaisonnez de sel et de poivre du moulin.
  • Servez sans attendre.